L'occultisme charismatique, par Claude Payan

Publié le par Roger

 

L'OCCULTISME CHARISMATIQUE, par Claude Payan

 

recueilli par Michelle d'Astier de la Vigerie, jeudi 8 avril 2010 |

 

http://www.michelledastier.org/index.php/2010/04/08/1737-l-occultisme-charismatique-par-claude-payan

 

Il existe une déviation au sein du peuple de Dieu : une forme de spiritualité bâtie sur de prétendues révélations, « dons et manifestations de l’Esprit », sur un prétendu exercice du ministère, au nom de Dieu, mais qui n’en vient pas pour autant de Dieu.

 

J’appelle cela « l’occultisme charismatique ». Wouaw, le terme est fort, je sais ! Mais le sujet – je pense – mérite d’être abordé.

 

Tout d’abord, je tiens à vous dire que j’aime le surnaturel de Dieu, j’aime que Sa puissance soit en action, j’aime les manifestations de l’Esprit, qu’elles consistent dans la guérison, le miracle, la prophétie, le parler en langue ou dans les rires, les chutes dans l’Esprit ou dans la révélation de la présence de puissances des ténèbres.

 

Je revendique, sans aucun complexe, le « statut » de « prédicateur du vin nouveau » que plusieurs m’ont donné à une époque, certains dans un sens positif et d’autres par mépris.

 

Néanmoins, cela ne veut en aucun cas dire que j’accepte tout ce qui se réclame de l’Esprit comme venant de Lui. Et cela dans TOUS les différents domaines que j’ai cités plus haut !!

 

À l’instant où j’écris ces lignes, je ressens que ce message est une réponse directe à la situation de plusieurs personnes qui vont le lire et qui sont dans la confusion.

« Gérer » l’onction

 

Il est de première importance de gérer intelligemment l'onction lorsqu'elle se répand au cours des réunions ou dans toutes autres circonstances, et de savoir se fermer aux éventuelles contrefaçons des puissances des ténèbres pendant les visitations de l'Esprit.

 

Beaucoup d'églises visitées par le Saint-Esprit dans les années passées, et beaucoup de serviteurs de Dieu, sont confrontés à un phénomène qu'ils n'arrivent pas à comprendre : le fait que certaines visitations de l'Esprit, ayant si bien démarré, ont fini dans la confusion, le délire mystique pour certains, voire la folie dans des cas extrêmes.

Oui, quelque chose qui a démarré dans l’Esprit peut finir dans la chair ! Oui, quelque chose qui a commencé dans le divin peut finir dans le démoniaque ! Oui, un mouvement de l’Esprit peut péricliter et se transformer en un mouvement du royaume des ténèbres.

Oui, une personne peut être animée par l'Esprit de Dieu et, sitôt après, par un mauvais esprit.

 

Un jour, sur la confession de Pierre qu’Il est le fils de Dieu, Jésus lui déclare :

 

« Tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est Mon Père qui est dans les cieux. »

 

Plus tard, Jésus fait connaître à Ses disciples qu’Il doit être crucifié. Le MÊME Pierre… « … l'ayant pris à part, se mit à le reprendre, et dit : A Dieu ne plaise, Seigneur ! Cela ne t'arrivera pas. Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre : arrière de moi, Satan ! ». (Matthieu 16 :15 à 23)

Pierre est passé, en peu de temps et sans s’en rendre compte, d’une inspiration divine à une inspiration démoniaque.

 

Il n’est pas un cas isolé ! Nous nous sommes tous trouvés, à un moment donné ou un autre, dans ce genre de situation, confondant la voix de Dieu et celle du diable.

 

Dans 1 Rois 22 : 10 et 22, on voit des prophètes s'être laissés séduire PAR UN ESPRIT DE MENSONGE et prophétiser faussement. A l’instant où ils prophétisaient, ils pensaient et déclaraient prophétiser par l’Esprit de Dieu. Mais ils avaient ouvert la porte à un esprit de mensonge.

Peut-on confondre la voix de Dieu et celle du diable ? Certainement ! Le diable est le roi de la contrefaçon. Il est le père du mensonge, il cherche à TROMPER, c’est-à-dire à se faire passer pour ce qu’il n’est pas.

 

Un homme de Dieu dit que le Seigneur lui a expliqué qu’il y a un démon dont la voix ressemble à celle du Saint-Esprit. C’est en fait son boulot de refaire le Saint-Esprit pour semer la confusion. Tout chrétien « s’est fait avoir », à un moment donné ou un autre, par ce démon.

 

C’est avec le temps et la maturité que l’on discerne la différence entre les deux et que l’on cesse de tomber dans ce piège précis.

 

C’est pourquoi, notre premier réflexe ne doit pas être de juger ceux qui se font avoir par l’adversaire - le Seigneur n’a pas rejeté Pierre - mais de les aider à y voir clair et à en sortir.

 

S’ils ne veulent pas écouter par contre, dans un deuxième temps, il faut prendre des dispositions sérieuses car ces personnes deviennent avec le temps des instruments d’égarement ET DE DESTRUCTION pour les autres chrétiens.

« Les deux esprits »

 

Il y a une catégorie de personnes dans les ÉGLISES QUI SONT MÊME, PENDANT UN TEMPS, SOUS L’INFLUENCE DE DEUX ESPRITS. Dieu dans Sa patience leur laisse du temps pour discerner et rectifier « le tir ».

Oui, une personne peut avoir été visitée par l'Esprit de Dieu, avec des manifestations de l’Esprit, puis, si elle ne veille pas, être saisie à la suite d’un mauvais esprit qui va contrefaire ces manifestations.

 

Ce qui entraîne deux extrêmes : ceux qui disent que c’est tout de Dieu et ceux qui disent que c’est tout du diable !

 

Pareil avec le prophétique : les gens ne savent souvent pas quoi penser car ils entendent certains prophétiser merveilleusement un jour et partir dans des délires le jour d’après.

J’appelle cela être sous deux esprits.

 

La chose est biblique. Saül passa par des périodes où il prophétisait sous l’onction de l’Esprit et, dès qu’il se relevait, il était saisi de colère et de haine au point de vouloir tuer son propre fils et David (1 Samuel 19 : 23 - 24 et 20 : 30 à 34). Cela fait penser à certains pasteurs qui prêchent des sermons super oints sur l’Amour et qui « engueulent » leur femme devant tout le monde à la sortie du culte.

 

Ce ne sont pas toujours des gens mal intentionnés, en effet, qui tombent dans ce piège « des deux esprits », ce sont souvent même des gens sincères qui recherchent à mieux servir Dieu et à être utilisés par Lui, mais… qui « se font avoir ».

 

Il y a plusieurs années, voilà qu’un jour je reçus un coup de fil des responsables d’une assemblée que nous suivions à l’époque :

 

-« Nous sommes chez la sœur une telle, elle a décidé d’avoir des moments de prière avec l’autre sœur une telle et elles sont actuellement fortement visitées par le Saint-Esprit, elles disent aussi qu’elles ont des messages pour l’assemblée et que tu devrais venir car Dieu veut te parler aussi ».

 

Première réaction… bizarre... j’ai ressenti un malaise… Seconde réaction, je me suis dit que Dieu était peut-être réellement en train de les visiter puissamment et que ce serait bête de passer à côté sur une impression de « bizarre ».

 

Je me suis donc rendu chez ces personnes.

 

Lorsque je suis arrivé, j’ai trouvé notre couple de responsables un peu décontenancés car, entre temps, ils avaient entendu pas mal de choses des plus discutables sortant de la bouche de nos deux sœurs.

 

En entrant dans la pièce où les deux sœurs étaient prostrées sur le sol, je les entendis parler presque sans discontinuer, « prophétiser » - du moins elles le pensaient - de manière des plus mystiques. Ça partait dans tous les sens : « La sœur une telle devrait être mise hors de l’église » dit le Seigneur, « Dieu nous montre que... et que... et encore que... », « Dieu te dit ... et aussi ... ».

 

Je me suis assis et ai écouté pendant un moment. L’ambiance dans l’air était démoniaque. Le contenu de ce qui était dit était creux, faux, facteur de division, empreint de désir de manipulation, etc. Bref, nous avions affaire à tout sauf à une visitation du Saint-Esprit.

 

Au bout d’un moment, je leur ai dit de se taire et que je n’avais nullement l’intention de recevoir ce que je voyais et entendais comme venant de Dieu. Heureusement que dans cette situation particulière, ces deux sœurs sont alors revenues à leur bon sens et, plutôt que d’insister dans leur délire, m’ont demandé de leur expliquer comment et pourquoi elles avaient pu entrer ainsi dans le jeu de l’adversaire.

 

Nous voyons donc là que nous sommes appelés à veiller car il est possible et facile de passer d’un esprit à un autre.

Ce n’est pas une question de forme, mais d’esprit

 

Une autre précision au passage : beaucoup de gens jugent si une chose vient de Dieu ou du diable en fonction de la forme et non du discernement de l’esprit qui se trouve derrière. Or, les formes qu’utilise le diable ressemblent aux formes de Dieu car il a bien fallu qu’il trouve ses idées quelque part.

 

(Lorsque Moïse a changé son bâton en serpent, les mages, pour entrer en compétition avec lui, n’ont pas changé une carotte en lapin, ils ont fait la même chose que lui : ils ont changé leur bâton en serpent.)

 

Ce qui les amène souvent à voir le diable là où il n’est pas et ne pas le voir là où il est. Cela est même (j’en suis persuadé à ce jour) un obstacle majeur à une plus grande manifestation du Saint-Esprit. Ils appellent occulte ce qui ne l’est pas et permettent au diable d’empêcher Dieu de se manifester au nom même de vouloir empêcher le diable de le faire.

 

Ils réagissent violemment à tout ce qui est « vin nouveau », forme inhabituelle pour libérer l’onction de guérison ou prophétique. Ils croient ainsi éviter de tomber dans les excès et « l’occulte charismatique », mais ils ne risquent pas d’y tomber… ils y sont déjà !

 

« Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. » (1 Jean 4 :1)

 

La cause principale

 

Comprenons quelle est la CAUSE principale qui fait tomber dans l’aveuglement de « l’occultisme charismatique ». La Bible dit que « La malédiction sans cause n'a point d'effet » (Proverbe 26 : 2). En supprimant la cause, on supprime le problème.

 

Il y a une cause majeure qui pousse une personne à faire un délire mystique et devenir, éventuellement, « un faux-prophète ».

CETTE CHOSE PRÉCISE, C’EST L’ORGUEIL ! Les esprits d'orgueil font partie des plus subtils, l'orgueil étant la nature même de Satan.

 

Les plus grandes chutes surviennent après les plus grandes victoires ; Pierre s’est vu rabroué par Jésus peu après avoir été loué par Lui. Une victoire, une bénédiction, etc., est suivie d’une tentation : celle de s’enorgueillir de cette victoire et de cette bénédiction. La bénédiction de Dieu devient alors l'occasion de chute.

 

Vous êtes tenté par l'orgueil LORSQUE DIEU VOUS VISITE. Lorsque vous entrez dans les choses de l'Esprit, que des dons de l'Esprit coulent à travers vous, vous devenez quelqu'un de plus en vue, quelqu'un dont les autres commencent à avoir besoin, quelqu'un que les autres regardent.

 

À cet instant, les esprits d'orgueil vous attaquent, ET SI VOUS LES ÉCOUTEZ, sans vous en rendre compte vous passez de l'Esprit de Dieu sous le contrôle d'un mauvais esprit.

 

Cet esprit vous pousse à la fois à vouloir être plus spirituel que les autres et à utiliser les dons que vous manifestez pour les impressionner, puis les contrôler, les manipuler, les séduire, etc.

 

Ce n'est pas la faute de Dieu. C’est à nous de veiller ET DE RESTER HUMBLES.

 

Une église, ou une partie, peut être ainsi manipulée en croyant que cela vient de Dieu, pour finir dans le délire, en général à la fois mystique… et sexuel :

 

« Mais ce que j'ai contre toi, c'est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu'ils se livrent à l'impudicité... » (Apocalypse 2 : 20)

 

C'est-à-dire que ce semblant de sainteté vire vite à… tout le contraire de la sainteté justement.

 

Cet esprit peut agir à travers la femme du pasteur et à travers le pasteur lui-même. Ces choses sont une réalité courante dans certains milieux. Il s’exprime là où on lui laisse une place. Il recherche, de préférence, que cette place soit une place d’autorité pour mieux tromper et dominer.

 

Toute personne qui lit ces lignes et qui se reconnaît doit se reprendre et réagir avant qu’il ne soit trop tard. Dieu, prenant en considération notre ignorance, nous donne du temps pour cela (Apocalypse 2 : 21).

 

Toute église, tout serviteur de Dieu confronté à de telles personnes, doit réagir rapidement et FAIRE VALOIR SON AUTORITÉ sur cet esprit. Car le principe de cet esprit est de vous contrôler et de passer au-dessus de votre autorité pour manipuler les autres.

 

Cela peut être fait par prophétie, des « Dieu m’a dit » et par divers moyens d’intimidation ou de séduction.

Ne vous laissez pas intimider ! Jéhu ne se laissa pas intimider ni séduire, et Jézabel « passa par la fenêtre » (2 Rois 9 : 33).

Un principe

 

JÉSUS FUT CONDUIT DANS LE DÉSERT PAR LE SAINT-ESPRIT. Le but de Dieu, en Le menant dans ce désert, était de Le faire ressortir avec la puissance de l'Esprit (Luc 4 : 14). Néanmoins, la première personne qu'Il rencontra fut le diable. Avant que les anges Le servent, c’est le diable qu’Il rencontra.

Lorsque vous faites des expériences spirituelles nouvelles, LE DIABLE SE TROUVE TOUJOURS DANS LES PARAGES.

 

Jésus fut conduit dans le désert, entre autres, pour y être tenté par le diable. Le Saint-Esprit vous conduit sur le terrain de la bénédiction, mais où se trouvent aussi de mauvais esprits, pour que vous leur résistiez et, qu’en leur résistant, vous preniez autorité sur eux et saisissiez la bénédiction.

 

Beaucoup se laissent tenter, stopper, vaincre par ces mauvais esprits et, au lieu de ressortir avec plus d'autorité de ces confrontations, ressortent dominés par eux.

 

Qui dit visitation du Saint-Esprit dit aussi visitation de l'adversaire. L'une des deux visitations va prendre le pas sur l'autre, en fonction de notre attitude d’humilité ou d’orgueil.

Plusieurs de ceux qui prêtent l’oreille à ces mauvais esprits reçoivent alors une forme de « révélation » qui les mènent au bord de la folie et qui en fait de faux prophètes.

 

La Bible nous dit de séparer ce qui est précieux de ce qui est vil PARCE QUE LES DEUX CHOSES, LE PRÉCIEUX ET LE VIL, SE CÔTOIENT PARFOIS DE PRÈS (Jérémie 15 : 19).

 

L’Ecclésiaste nous dit que : « Les mouches mortes infectent et font fermenter l'huile du parfumeur; un peu de folie l'emporte sur la sagesse et sur la gloire » (Ecclésiaste 10 : 1)

L'huile, l'onction sans la sanctification permet aux puissances des ténèbres (= mouches, Beelzébuth signifie « le seigneur des mouches ») de s'installer dans le Temple de Dieu, c'est-à-dire au milieu de l'Église et de faire « tourner l'onction ».

 

C’est avec les gens qui ont un appel DE VRAIS PROPHETES que l’on fait les meilleurs FAUX prophètes. Balaam était, au départ, un vrai prophète. L’amour de l’argent* l’a fait dévier et devenir un faux prophète.

 

* *Note MAV : Si on lit bien tout le passage de Nombres 22 à Nombres 24, on se rend compte que Balak, dont le nom signifie "dévastateur" (c'est une figure de Satan), ne cesse de jouer avec Balaam sur la soif d'honneurs et d'élitisme, plus que sur l'argent: il ne lui propose jamais de l'argent, mais des honneurs, et lui envoie des délégations de princes ! On rejoint parfaitement ce qui est dit plus haut par Claude Payan: c'est l'orgueil, surtout le besoin d'être "reconnu", d'être "considéré comme spirituel", sur lequel Satan va le plus jouer pour transformer les vrais prophètes en faux prophètes. D'une certaine manière, ce que Pierre n'a pas supporté dans l'annonce de Jésus, c'est que secrètement il espérait faire avec Jésus une entrée triomphale à Jérusalem... On voit en effet souvent les apôtres se disputer pour savoir "lequel était le plus grand" parmi eux. L'annonce que Jésus n'allait pas à Jérusalem pour y vivre la gloire, mais au contraire l'opprobre et la mort lui a été insupportable ! Si nous aimons les tapis rouges, les titres ronflants et les fauteuils d'honneur, nous sommes bien fragiles ...

 

UN FAUX PROPHÈTE EST SOUVENT UN VRAI PROPHÈTE QUI A MAL TOURNÉ.

 

Satan a plus avantage à avoir un faux prophète dans l’église qu’hors de l’église. Jézabel était dans l’église de Thyatire (Apocalypse 2:20).

 

Si vous sentez donc un appel dans le domaine prophétique, VEILLEZ, GARDEZ-VOUS ! Particulièrement après vos plus grandes victoires. À un moment donné ou un autre, l’ennemi essayera de vous faire « dérailler » pour que vous deveniez un instrument entre ses mains.

 

Ne placez pas votre confiance en vous ou dans votre don, mais en Dieu seul. Restez humble !

 

N’oubliez pas qu’au sujet des faux prophètes, Jésus a dit : « Vous les reconnaîtrez à leurs FRUITS » (Matthieu 7 : 16).

Orgueil, manipulation, mysticisme seront toujours les fruits des faux prophètes ou de ceux qui sont en train d’en devenir.

Humilité, simplicité, profondeur réelle, liberté, les fruits de ceux qui en sont vraiment ; ou sont en voie de le devenir.

Définitions

 

L’occultisme charismatique, c’est agir religieusement tout en se trompant d’esprit. C’est essayer d’agir humblement, motivé par l’orgueil (non-sens).

 

C’est de rentrer dans une contrefaçon des, ou d’un don de l’Esprit. C’est d’essayer de servir Dieu avec les affaires du diable.

 

Lorsque des prières à l’égard de quelqu’un sont faites avec une mauvaise motivation, inspirées par un mauvais esprit, etc., le diable a le droit de les reprendre à son compte. Elles représentent pour lui une force encore plus grande que beaucoup de pratiques ouvertement occultes.

 

Si la personne, pour qui l’on prie de manière incorrecte, n’est pas spirituellement solide, ces prières vont avoir pour elle l’effet d’une malédiction.

 

Lorsque des chrétiens prient contre d’autres chrétiens, des églises contre d’autres églises, par exemple, ils libèrent une puissance de malédiction très forte car le principe même de la prière est une grande puissance.

 

Cette puissance est reprise par l’adversaire. Il a le droit de le faire car nous violons la loi d’Amour de Dieu.

Nous devons donc veiller à ne pas laisser l’amertume, l’animosité, les frustrations, le non pardon, etc., motiver nos paroles à l’égard de frères et sœurs, ainsi que… nos prières.

 

La Bible nous dit de faire attention : « de peur que vous ne soyez détruits les uns par les autres » (Galates 5 : 15)

 

On ne fait pas du bien au corps de Christ, lorsque l’on essaie de servir Dieu en utilisant les armes et les méthodes du diable.

Tout ce qui porte l’étiquette « chrétien », « prière », « sainteté », « prophétie », etc., n’est pas obligatoirement inspiré par l’Esprit de Dieu.

 

Si nous nous plaçons, par notre orgueil et notre immaturité, sous l’influence d’un mauvais esprit, ce n’est rien d’autre que de "l’occulte charismatique" quand nous allons "exercer" des "dons" ; plaie très répandue au sein du peuple de Dieu.

« Plein de l’Orient » ?

 

Alors que je L’interrogeais un jour sur la raison de certains problèmes au sein du corps de Christ, le Seigneur me répondit par ce passage du prophète Esaïe qui dit : « Parce qu’ils sont pleins de l’Orient » (Esaïe 2 : 6).

 

J’eus l’impression, au premier abord, que cela n’avait aucun rapport avec ce que je voulais savoir. Je dis donc au Seigneur :

 

- « Non, les vrais chrétiens dans l’ensemble se tiennent éloignés des doctrines et des pratiques occultes qui viennent d’Orient, que ce soit à travers les sectes ou autres. »

 

Ce à quoi le Seigneur me répondit :

 

- « Oui, mais ils utilisent souvent les mêmes principes sous l’étiquette chrétienne ».

 

Lorsqu’un principe mauvais est mis en action, il véhicule l’esprit qui est derrière ce principe, même si on l’a mis à une autre sauce au niveau de son appellation.

Le principe n’est pas sanctifié en entrant dans une église ou en étant rebaptisé prophétie ou ministère ou manifestation de l’Esprit. Il n’en aura même, au contraire, que plus de pouvoir pour tromper, agir dans l’ombre et dans l’impunité.

 

Le diable n’est-il pas venu tenter Jésus avec des versets bibliques sortis de contexte ? Pourquoi n’a-t-il pas choisi un de ses bouquins d’occultisme ? Parce qu’il avait trouvé mieux et plus puissant : « l’occultisme charismatique ! » : l'utilisation d'un principe démoniaque déguisé en principe divin !!!

 

S’il l’a fait avec Jésus, vous croyez qu’il va se gêner avec nous ?

 

Alors, j’ai réfléchi à bien des causes de déséquilibres et de souffrances au sein du peuple de Dieu. On trouve souvent l’esprit de manipulation camouflé sous le nom d’autorité, l’esprit de séduction camouflé derrière le désir de convaincre, l’esprit religieux caché derrière une façade appelée sainteté, etc.

 

Tous ces principes sont les mêmes qui caractérisent les sectes et doctrines d’Orient qui placent les gens sous des jougs au lieu de les en libérer.

Dieu veut nous nettoyer « de l’Orient » ! Il veut que nous nous soustrayions à l’influence des mauvais esprits falsificateurs.

 

À nous de veiller !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article